Stanley, mon amour

Published 1 année ago


Vous avez déjà goûté les macaronis au gratin de ma mère?
C’est une recette toute con, mais dès la première fourchette engloutie, on a l’impression que l’on ne pourra s’arrêter qu’une fois l’estomac au bord de l’explosion.

The Stanley Parable, c’est la même chose. La première fois que je l’ai lancé, sans savoir à quoi m’attendre, j’ai dû me forcer à arrêter de jouer, et ça ne m’est vraiment pas arrivé souvent dans mon parcours de gamer.
Comme pour le gratin de ma mère, on pourrait croire qu’il n’y a rien de bien particulier dans la recette, alors que tout y est. Si dans le four, il n’y a que des macaronis, de la tomate et du jambon, dans le jeu il n’y a que les locaux d’une entreprise quelconque, un narrateur, et votre personnage qui ne peut que marcher. Mais dans les deux cas, il y a le truc en plus: une grosse grosse dose d’amour.
Ici, c’est d’amour de la narration dont il s’agit. Impossible pour moi de détailler quoique ce soit, ça serait un crime car tout le sel est dans la découverte et la surprise, mais je peux juste vous dire que le « récit » est maitrisé à merveille.
Vous allez vous marrer, vous perdre, réfléchir et vous laisser aller. Putain, à un moment j’ai même posé une question au jeu, comme ça, à voix haute, spontanément, persuadé qu’il allait me répondre.
Vous avez déjà entendu parler du quatrième mur ? Ici, il vole en éclats mais c’est pour mieux en construire trente autres, y mettre des portes, des escaliers et tant d’autres choses. Je vous garantis qu’Escher aurait bandé comme un âne s’il avait pu passer un peu de temps en compagnie de Stanley.
Je pourrais m’étaler sur encore dix pages, mais ça ne servirait pas à grand-chose, même ça desservirait le jeu. Ceux qui y ont joué savent déjà et les autres doivent le découvrir par eux même.

Allez-y les yeux fermés, et l’esprit ouvert, vous ne regretterez pas vos douze euros.

18 recommended
comments icon 0 comments

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image